• Sarah Poli

La blessure de Notre-Dame : son plus beau monument

Updated: May 19, 2019


Un peu de romantisme

Je ne suis peut-être pas française, mais je suis sûrement parisienne. Paris peut sembler pesante et exigeante avec son énergie inépuisable, mais c'est sa manière de nous inviter à tenir bon et à suivre son rythme, pour qu'elle puisse nous montrer l'aventure qui est celle de l'aimer. Parmi les exploits de la vie, quand je passe par des moments difficiles, elle tient à me surprendre en me dévoilant un de ses innombrables secrets, et c'est toujours un kiffe. Et quand ça va très bien, elle continue ainsi... Aimer Paris n'est pas une tâche facile, puisqu'elle est trop spéciale pour être évidante... mais être aimé.e par Paris vaut tous les efforts du monde ! C'est pourquoi, je partage sincère cette tristesse devant la blessure infligée à Notre-Dame et par conséquent à notre ville … Mais quand j'ai entendu parler du montant annoncé pour la reconstruction de ses monuments et les dons attendus pour le faire, je me suis tout suite calmée avec mon romantisme !

Un peu de réalité
  • Dans de beaux couloirs historiques, je me suis promenée dans Paris et ses environs, sans rien pouvoir toucher.

  • De magnifiques meubles et objets d'époque j'ai pu observer – de loin ! - sans pouvoir m'approcher.

  • Comme des vaches martyrs coincées dans les élevages, je me suis retrouvée à suivre des parcours visiteur pré-disposés et - toujours comme une vache - vite redressée quand j'ai voulu y dévier.


Et souvent, j'ai observé ces espaces, ces objets intouchables, ces richesses dites inestimables et j'ai imaginé : le nombre de gens sans abris qui pourraient là se reposer, combien de plats tous chauds ces meubles figés dans le temps et dans l'espace, pourraient représenter. Combien de démarches incroyables, d'art, d'écologie, d'humanisme, de partage, ce patrimoine pourrait offrir … Mais de là où je suis (quartiers populaires parisiens où des projets intelligents prolifèrent) c'est tellement difficile de parvenir à des subventions (si minimes qu'on dirait symboliques) qu'on a l'impression que Paris est en faillite... et que l'argent est une invention de l'esprit : inexistant à l'emploi.


Je sais, il y en a qui vont essayer de m'expliquer que ce n'est pas la même chose, que je ne peux pas tout mélanger et qu'il y a des enjeux politiques qui font que les choses sont comme ça... Et bien, pour moi, ce ne sont que des pensées d'adultes, qui justifient l'injustifiable pour perpétuer l'injuste.

Un peu d'espoir

Et que les meubles se salissent, que les murs tremblent, que l'espace vide et aride devienne chaleureux et fertile … et que le toit plat de notre chère Notre-Dame devienne notre plus beau monument ! Que les milliards d'euros envisagés pour sa reconstruction soient employés pour soigner la blessure des vivants, et que sa nouvelle architecture, ou mieux non-architecture, soit le symbole le plus fort de sa ville : le signe de son humanité.


Paris, je t'aime et Notre-Dame, je crois en toi maintenant plus que jamais.


ILLUSTRATIONS GRATUITES

Voici mes pensées partagées, mais pour que chacun.e puisse illustrer ses propres idées sur le sujet, je vous propose mes illustrations sans texte à libre téléchargement sur ce lien : https://www.sarahpoli.com/notre-dame




POUR UNE PLUS PROFONDE RÉFLEXION SUR LE SUJET

Voici une vidéo intéressante : https://www.youtube.com/watch?v=2cILvxB70Bs


J'aimerais offrir une forte pensé aux pompiers qui ont contenu les dégâts de la cathédrale. Et là aussi, je me passe totalement des enjeux politiques, puisque droite ou gauche, haut ou bas, quand on met sa vie en danger pour le bien commun, ça mérite du respect et de la reconnaissance.


Namasté

104 views
  • Sarah Poli - YouTube
  • Sarah Poli - Vimeo
  • Sarah Poli - Instagram
  • Sarah Poli - Facebook
  • Sarah Poli - LinkedIn

© SARAH POLI 2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now