top of page

5 Signes pour savoir si on est un.e PEOPLE PLEASER

Updated: 2 hours ago

PEOPLE PLEASING : ce besoin de faire plaisir aux autres, coûte que coûte.  


Dans diverses situations sociales, nous ressentons ce besoin d'être validé/e par l'opinion des autres : de nos familles, de nos collègues, à l'école, au travail et dans notre vie sociale en général. Mais - grand mais - cela peut prendre des proportions problématiques, amenant même à un important effacement de soi.


Dans cet article, nous avons la volonté de partager avec vous ce qu'on a pu apprendre sur le people pleasing : les démarches pour l'identifier et les dispositifs qui nous aident à nous retrouver. Pour construire ainsi une vie saine et authentique, dans laquelle chaque personne peut être elle-même au sein de son entourage. 


gens choqués par le pleople pleasing

La vie est très nuancée et notre but ici, n'est pas de donner le bon ou le mauvais comportement, ni de poser un diagnostic. Notre volonté, c'est de partager avec toi, les outils d'enrichissement de rapport-à-soi, dont nous-mêmes avons pu profiter. N'oublie pas que personne n'est parfait et que nous pouvons toujours faire appel à un.e professionnel/le de santé, mentale, émotionnelle et physique, si ce texte et les ressources disponibles ne s'avèrent pas suffisants pour notre bien-être. 


Nous sommes tous/tes imparfait/es, moi inclus, mais nous avons la chance de pouvoir partager nos expériences pour grandir ensemble <3


VALIDATION SOCIALE X PEOPLE PLEASING


Selon Clémence Mouellé Moukouri, de l'association Find Yourself, ce qui différencie un besoin de validation sociale saine et cohérente à la vie en société, d'un phénomène problématique de people pleasing, c'est : notre capacité à rester authentique dans ces situations. C'est à dire :


VALIDATION SOCIALE


  1. Tes concessions et gestes d'adaptation pour vivre avec ton entourage ne t'empêchent pas d'être toi-même, et d'éprouver une sensation d'acceptation par les autres, de tes différents états d'esprit : tristesse, fatigue, joie, etc. 

  2. Tu attends, tu reçois et tu en donnes aussi : du respect, de la reconnaissance et de l'acceptation. Et tu sais que, si tu n'es pas toujours d'accord avec ton entourage, tu pourras l'exprimer sans que cela débouche forcément sur une exclusion. 

  3. Tu préfères quand tout se passe bien, mais tu sais que s'il y a du conflit parmi ton entourage, il y a aussi de la bienveillance appliquée dans sa gestion.    

  4. Ces cadres-figures mentionnés s'appliquent à ta vie : professionnelle, familiale, amoureuse, amicale et sociale en générale. 


PEOPLE PLEASING


  1. Tu as du mal à dire non, et fais et/ou acceptes souvent ce que tu ne souhaites pas. 

  2. Tu caches souvent ton opinion et fais comme si tu étais d'accord avec certains propos, même si tu ne l'es pas. Ou, tu proposes de toi-même des propos auxquels tu ne crois pas, mais qui, tu sais, seront bien reçus. 

  3. Quoi que tu fasses dans ton entourage, tu dois le faire à la perfection.   

  4. Tu dois surjouer ou sousjouer tes émotions. Exemples : être tout le temps drôle et enjoué/e, ou se mettre toujours en retrait pour faire de la place aux autres, au détriment de ton vrai état d'esprit.

  5. Tu fais passer le désir, l'idée, la volonté des autres systématiquement avant les tiennes. Et tu suis leurs décisions, même si tu n'en as pas envie.


 

Voici notre échange avec Clémence sur les signes du people pleasing



 

LES CONSÉQUENCES DU PEOPLE PLEASING


Être dans le mécanisme du people pleasing, n'est pas en soi le signe d'une personnalité problématique ou défectueuse, c'est d'ailleurs souvent de façon inconsciente que cela se met en place, et nous pouvons être tout/es atteint/es de cela dans différentes circonstances de nos vies et à différents niveaux : 

" Je prends un nouveau poste de travail et j'ai du mal à m'intégrer, donc je change mon comportement pour mieux me faire accepter par mes collègues "
" J'ai une nouvelle copine et je change mon comportement auprès d'elle, à cause de sa jalousie "
" Je suis épanoui/e dans ma vie, mais si ma famille apprend la vérité sur moi, iels ne l'accepteront pas, donc je change mon comportement et leur dis ce qu'iels veulent entendre "

Ces sont juste quelques exemples d'une vaste palette de possibilités tout-à-fait compréhensibles, mais qui méritent notre attention, puisqu'elles peuvent être nuisibles à notre authenticité et au développement d'une vie sociale saine. Voici quelques conséquences dangereuses qui peuvent découler du comportement de plaire aux autres : 


  • Une perte de soi : qui entraîne l'oubli de nos valeurs et même de notre identité.

  • Une posture permissive : même si on voit de l'injustice autour de nous, on ne dira rien pour ne pas déranger ou se faire remarquer.

  • Une perte de la capacité à agir de soi-même : quand on s'habitue à suivre le mouvement, il devient difficile d'agir de soi-même.  

  • Une frustration constante : même si on est accepté/e dans le milieu de nos rêves, on n'est pas heureux/ses.

  • Un épuisement : l'énergie dépensée à ne pas être authentique n'est pas durable.

  • Une entrave au consentement : la peur de dire "non" et les soumissions qui en découlent.


 

ne plus reconnaître sa personnalité et son réflexe au miroir

Malgré tous ces efforts et risques pris pour plaire aux autres, la réussite n'est pas assurée. Beaucoup de personnes dans cette situation, finissent par être taxées de fausses par leur entourage qui les exclut de toute manière. Et soyons sincères, quoi qu'on y fasse :



IL SERA TOUJOURS 

IMPOSSIBLE DE PLAIRE À TOUT LE MONDE



Donc, tant-qu’à-faire, contentons-nous de plaire aux personnes qui nous acceptent comme nous sommes véritablement !



 

SORTIR DU PEOPLE PLEASING


POURQUOI TU MÉRITES D'ÊTRE AIMÉ/E COMME TU ES

Déjà tu mérites d'être aimé/e parce que tu es unique, et cela n'est que le début. Je ne te connais peut-être pas, pas encore, néanmoins. Je sais que si un jour on se rencontre, l'histoire de ta vie et ta perception du monde seront singulières, et que je ne pourrai jamais rencontrer quelqu'un exactement comme toi dans ma vie ! Cela fait de toi quelqu'un de très spécial pour moi, et ça sera pareil dans d'autres rencontres de ta vie. Ainsi, je t'invite fortement à accepter la personne exceptionnelle que tu es et de nous partager l'expression sincère de ta véritable personnalité. Cela ne plaira pas à tout le monde, et tant mieux, ça fera le tri de ton entourage et t'amènera vers une vie plus cohérente avec tes valeurs. Ne pas plaire ou être aimé/e de tout le monde n'est pas grave, c'est une conséquence naturelle d'une humanité riche en diversité... c'est plutôt bon signe qu'on soit différent/es, surtout si ça se fait dans le respect de l'authenticité des un/es et des autres. Donc vas-y, permets-toi d'exister en toute sincérité en plaisant à la personne qui ne te quittera jamais : toi-même !


happy self-love, bonheur dans l'amour propre

LES OUTILS POUR REVENIR À SOI

Voici quelques partages pour nourrir son acceptation et son rapport à soi-même et sortir du people pleasing :  


Faire la connaissance de soi

Tu sais, quand tu sors dans un date avec quelqu'un et que tu as vraiment envie de mieux connaître la personne ? Voilà, fais pareil avec toi-même. Cherche à savoir quelles sont tes valeurs, tes goûts, tes hobbys, tes peurs, tes aspirations... en essayant de faire bien la part entre tes vraies envies, et les envies que d'autres personnes ont essayé d'ancrer en toi. 


S'habituer à dire non

Dire non c'est un exercice de choix et de droit. Sur son lieu de travail, en famille, dans les liens affectifs, poser ses limites n'est pas une mauvaise chose, cela permet aux gens de mieux te connaître et de savoir que, quand tu dis oui c'est que tu es grave partant/e !


Ne pas craindre le conflit

Les conflits sont souvent des opportunités uniques d'améliorer un rapport ou une situation. L'ignorer ou se mettre en retraite n'est pas, en soi, une solution. Si tu as un avis ou une envie d'améliorer une situation, tente de ne pas laisser la peur d'un éventuel conflit freiner ton action. En règle générale, ton opinion est légitime.  


Arrêter de se comparer aux autres 

C'est chaud cela, mais c'est nécessaire. Et une façon de le faire, c'est en essayant de définir ses propres curseurs de valeur : la réussite, pour moi, c'est quoi ? Un bon travail, pour moi, c'est quoi ? Un lien affectif satisfaisant, pour moi, c'est quoi ? ... Et ainsi de suite. Cela peut te permettre de sortir des notions de réussite purement culturelles et d'introduire à tes aspirations réelles et personnelles, indépendantes de ce que les gens font autour. 

Et passer moins de temps sur les réseaux, c'est un plus ^^. 


Se rappeler qu'on ne mérite pas de passer à côté de sa vie

en essayant constamment de plaire aux autres.

 

Accepter qu'on ne peut pas plaire à tout le monde 

Ça, c'est fait ! Pas vrai ?


LES CONSÉQUENCES POSITIVES D'ALLER VERS SOI-MÊME

  • Apprendre à se détacher des personnes et des situations qui ne nous correspondent plus ou pas. 

  • Soigner son rapport à l'authenticité et construire une vie cohérente avec ses valeurs. 

  • Créer de vrais liens avec des personnes qui nous acceptent comme nous sommes. 

  • Améliorer son estime de soi à travers son amour propre. 


Une fois tout ça dit, il arrive aussi, que, quand on apprend à mieux se connaître, on n'aime pas forcément la personne qu'on découvre au fond de nous-mêmes. Le vrai-soi fait souvent peur, car faire face à nos qualités c'est aussi, faire face à nos défauts. Ce que je peux dire pour t'encourager, est que se regarder en face, que l’on s'aime ou pas, est le premier pas pour évoluer vers la personne qu'on est ou qu'on aspire à être - pas pour les autres, mais pour soi. 


 

POUR CONTINUER VOTRE QUETE DE LIBERTÉ À TRAVERS L'AUTHENTICITÉ

voici d'autres ressources :


association partenaire de cet article

pour être soi-même dans une société qu'essaye de nous formater



Merci de votre confiance, de votre bienveillance et pour votre existence,

Sarah Poli


Comentarios


bottom of page